Note de ce sujet :
  • Moyenne : 5 (2 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Rock français, anthologie présentée par Philippe Manoeuvre (2010)
#1
Extrait page 28

1966                                                 Antoine "Antoine" (Vogue)                                


Qu'est-ce Qui Ne Tourne Pas Rond Chez Moi ?/Petite Fille Ne Crois Pas/La Loi de 192 Bruits De Roses/Ne T'en Fais Pas Pour Ceux-Là, Ils Rêvent/La Guerre/Les Élucubrations d'Antoine/Pourquoi Ces Canons/ Une Autre Autoroute/ Métamorphoses Exceptionnelles/J'ai Oublié La Nuit/Autoroute Européenne N°4


Enfant, Pierre Antoine Muraccioli, né en 1944, séjourne dans différents pays où son père, ingénieur, est envoyé. Cela le dispose à devenir une sorte de routard, parallèlement à des études qui lui valent d'entrer à Central. Aux Etats-Unis, il découvre Dylan et imagine des traductions qu'il propose à Hugues Aufray. Ce dernier, tenu de travailler avec Pierre Delanoë, le pousse à chanter ses propres oeuvres. Chez Vogue, Christian Fechner pressent en lui une vedette. Le premier disque rt en décembre 1965, avec quatre titres dont « La Guerre » et "Autoroute Européenne No 4". Si se déclarer pacifiste n'est pas très original, i revanche vanter les mérites d'une route s’inscrit dans une noble tradition qui va de « Nationale 7" à "Highway 61". Sur la photo, Antoine, vêtu d'une parka de l'armée, gratte sa guitare sèche, un harmonica autour du cou. Le cliché est éloquent.

A peine ce 45 tours publié, Antoine retourne en studio pour un album. Cette manière de pratiquer est novatrice, même si l'enregistrement ne dure qu'une journée. Fechner suppute que le titre fort est "Qu'est-ce Qui Ne Tourne Pas Rond Chez Moi ?", qu'il place de manière stratégique en première position. La suite lui prouvera qu'il s'est trompé, mais on comprend son choix parce que la chanson est séduisante. Malgré une prise de son à la limite de l'amateurisme, l'accompagnement fourni par Les Problèmes, que rejoignent l'organiste Albert Farrugia et le guitariste François Renoult, est bien dans l'esprit folk-rock. De fait, "Les Élucubrations d'Antoine" va s'imposer, et imposer l'artiste. En 1966, garder les cheveux longs, c'est se déclarer en lutte contre l'ordre établi, le vieux monde ; s'exposer aux insultes, aux gardes à vue, voire aux coups ! Antoine les porte extrêmement longs et s'explique dans les premiers vers : "Je ne les porte pas pour me faire remarquer/ Ni parce que je trouve ça beau/ Mais parce que ça me plaît". Toute l'insolence de la jeunesse concentrée dans quelques mots ! Il ponctue chaque fin de couplet par une partie d'harmonica souffreteuse et par un Oh yeah ! qui déborde d'arrogance. Pratiquant un name dropping bien innocent, il conseille à Yvette Horner de troquer son accordéon contre une clarinette ; et trouverait amusant de mettre Johnny Hallyday dans une cage du cirque Médrano. Une guerre en chansons s'ensuit, à laquelle participent Ronnie Bird, Noël Deschamps, Eddy Mitchell, France Gall, Jean Yanne, Jacques Martin, Jean-Michel Rivât alias Edouard, Stella, Régis Barly et quelques autres ! La réponse la plus musclée vient de Johnny, avec "Cheveux Longs, Idées Courtes" : "Je sais que dans une cage je serais enfermé/ Mais c'est une autre histoire que de m'y faire entrer". Non mais, cette blague !

Citant Dylan qui, dans "I Shall Be Free", prétend que John Kennedy lui a téléphoné pour savoir comment faire croître le pays, Antoine dit avoir reçu une demande similaire de la présidence, à laquelle il répond : "Mettez la pilule en vente dans les Monoprix." Il aurait d'abord envisagé de préconiser le haschisch, avant d'opter pour ce symbole de la libération sexuelle. Il faut se souvenir qu'il était encore interdit d'évoquer l'interruption volontaire de grossesse, selon une loi de 1920, ce dont Antoine fait une autre chanson. En résumé, secouer le joug sociétal ou parental est le thème commun à la plupart de ses textes, notamment dans les "Métamorphoses Exceptionnelles" "Réponds pas à ta mère/ Apprends les belles manières/ Tais-toi : tes parents savent mieux que toi/ [...] Quand tu seras grand, on verra » L'idée sera reprise par Dutronc, dans "Fais Pas Ci, Fais Pas Ça".
Sur la pochette, Antoine arbore une chemise à fleurs, accessoire cité dans les "Élucubrations" qui va devenir inséparable de son image. Juché sur un banc public, il joue sur une Gibson Dove. Deux plages le d'ailleurs entendre s'accompagnant seul, "Bruits De Roses" et "J'ai Oublié La Nuit ». Il se produit en première partie de Chuct Berry, de James Brown, des Stones, puis vedette à l'Olympia. Son album a un tel retentissement en France qu'il sort dans plusieurs autres pays, en Angleterre, en Espagne, en Italie, au Canada, au Brésil...
Avec le recul, il paraît évident que, par son ton libérateur, il porte déjà en lu tout l'esprit de Mai 68 !

Jean-William Thoury
Répondre
#2
croisière sur le vynile...

[Image: 517Sp9K%2BnCL.jpg]

anecdote : Lennon, à qui on demandait son avis sur le rock français, aurait répondu : "je ne vous demande pas votre avis sur le vin anglais"
Répondre
#3
Les anecdotes ne manquent pas sur Lennon, génie mais aussi tête de lard comme disait Jean-Marie Périer.
Par exemple les titres de Macca qualifiés "de chansons de grand-mère". Un jour quelqu'un lui demanda si Ringo Starr était le meilleur batteur du monde et il répondit qu'il n'était même pas sur que ce soit le meilleur batteur du groupe ...

Dans Rock français il y a aussi une page consacrée au disque des Problèmes qui contient les contre élucubrations problématiques.
Et en avant la basse fuzzée !
Répondre
#4
A propos, connaissez-vous ce groupe français dont les leaders maximaux sont John Lénine et Sylvester Staline ?
Répondre
#5
réponse :

[Image: FACING-SOVIET-SUPREM.jpg]
Répondre
#6
Qui a déclaré : "Ils étaient meilleurs que les Chaussettes Noires ou les Chats Sauvages" ?

au sujet de quel groupe ?

et dans quelle publication récente ? (disponible en kiosque)
Répondre
#7
Citation :
au sujet de quel groupe

Les problèmes ?
Répondre
#8
bonne réponse en ce qui concerne le groupe,

et maintenant pour l'auteur du propos et la revue qui l'a publié...
Répondre
#9
je vous aide pour la revue :

[Image: DIQhRShW0AIkP2u.jpg]

il ne manque plus que l'auteur du propos...
Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)